10 TOMETTES ET CARRES.jpg

Histoire

Histoire de Courboissy.jpg

Au cœur de la Bourgogne, dans les années 1880, Désiré Gauthier travaille en tant qu’ouvrier dans une briqueterie de Marchais-Béton. Il y rencontre la fille du patron, en tombe rapidement amoureux puis l’épouse quelques années plus tard.

En 1890, le couple s’installe à Courboissy et Désiré crée la briqueterie du même nom. C’est le début d’une saga familiale, où 4 générations se succèdent à la tête de la maison, pérennisant un savoir-faire traditionnel hérité de père en fils puis de père en filles. 

Raymond, fils de Désiré reprendra la briqueterie au décès de son père, qu’il transmettra ensuite à sa fille Ginette, qui le transmettra à son tour à sa fille, Micheline.

Dans les années 1980, Courboissy voit son activité péricliter, pâtissant par ricochet de la baisse sensible du secteur du bâtiment et de l’utilisation grandissante du parpaing; les clés de la maison, sont alors confiées en 2000 à Chantal Cailleauet Gilles Nadal, artisans briquetiers.

Bénéficiant d’un grand savoir faire maitrisant à la perfection les techniques ancestrales du travail de la terre, ils font naturellement évoluer l’activité vers une gamme de produits plus raffinée et haut de gamme: les terres cuites, carrées et tomettes, toujours au cœur de la gamme de Courboissy aujourd’hui.

C’est en juillet 2008, que le destin de Courboissy, cherchant alors un repreneur croise celui d’Olivier Brunet, directeur commercial en quête de nouveaux challenges. Passionné d’artisanat et animé par l’envie de perpétuer la tradition des vieux métiers de nos régions, il reprend le flambeau pour écrire une nouvelle page de l’histoire de la famille des Gauthier, vieille de près de 130 ans.

En 2013, il étoffe la gamme et lance une ligne de carreaux de faïence fabriqués artisanalement et manuellement par Norbert Baudouin, maitre émailleur fort de 30 ans de savoir faire.  

Les faïences de Courboissy sont un véritable trait d’union entre les carreaux ancestraux aux motifs persillés de nos châteaux et maisons de campagnes et les faïences trendyaux formes géométriques des plus modernes décorant lofts et appartements modernes.

Courboissy est labelisée Entreprise du Patrimoine Vivant.

Unknown.jpeg

Savoir-Faire

Notre matière première, noble terre se mélange, se colore, se cuit pour se révéler encore différente, puis elle se patine et évolue avec le temps, les pas et les histoires de chacun, au fil des générations…

Aujourd’hui Courboissy est l’une des rares fabriques de terres cuites française à utiliser des techniques traditionnelles ancestrales. 

Hormis la phase de préparation de l’argile et sa mise en forme de pains, l’intégralité du travail de la terre est effectué conformément à l’époque de la création de l’usine, il y a plus d’un siècle!


Les pains d’Argile sont coupés, à l’aide d’une corde à piano, en galettes. Elles sont ensuite pressés dans un moule carré ou hexagonal selon la demande. 

Après plusieurs semaines de séchage sur des clayettes, les terres cuites sont enfournées dans les fours de la briqueterie en parements sur des supports en briques réfractaires et cuits pendant deux jours et une nuit. La cuisson à 1150°C permet d’obtenir un carreau peu poreux et très solide.

Nos méthodes de séchage et de cuisson alliées aux opérations intégralement manuelles confèrent à nos terres cuites un rendu inégalé. Son aspect et son toucher d’antan sont exceptionnels sur le marché, validant le plébiscite de nos produits dans le cadre de restaurations de châteaux et de maisons anciennes ou encore pour des constructions neuves à caractère régional ou traditionnel.

Aujourd’hui

La fabrique de COURBOISSY est située au cœur des bocages dans la commune de Charny, aux confins de la région naturelle de la Puisaye et du Gatinais.  Les sols tantôt pourpres, rosés ou grisés des maisons environnantes sont le reflet de la terre argileuse qui s’y trouve, transformée avec patience et expertise par la main de l’homme.

Entreprise du patrimoine vivant, Courboissy vend sur son site internet, en direct essentiellement grâce au bouche à oreille ainsi que via la prescription d’architectes amoureux des matières d’antan, à la qualité inégalable. 

Vous pouvez aussi découvrir, toucher et sentir ses carreaux de terre cuite et de faïences sur plusieurs salons professionnels dont le salon du Patrimoine qui se tient au Carrousel du Louvre ou encore le Salon Made in France. 

C’est aussi avec plaisir que nous vous accueillerons à la fabrique, pour vous faire découvrir notre travail.